Tout sur les Qatar Arc Trials à Chantilly

10 septembre 2017

Photos scoopdyga.com

Sept courses de groupe dont deux Groupes 1 et trois préparatoires au Qatar Prix de l'Arc de Triomphe au programme de la journée des Arc Trials à Chantilly...

Comme prévu, l’anglais Cracksman (Frankel) a dominé le Qatar Prix Niel (Gr2), la préparatoire au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) réservée aux seuls 3ans. Vite dans le sillage de l’animateur Finche (Frankel), le pensionnaire de John Gosden a pris le relais à l’entrée de la ligne droite, alors que Lanfranco Dettori l’a monté dès le tournant pour se lancer à l’assaut du leader, puis il a repoussé la bonne attaque d’Avilius (Pivotal), qui est resté deuxième sans pouvoir suivre la dernière accélération du représentant d’Anthony Oppenheimer. En fin de compte, Cracksman a gagné avec trois longueurs et demi d’avance sur Avilius, lui-même une longueur devant Finche.

Malgré l’aisance de ce succès, impressionnant s’il en est, il n’est pas acquis que Cracksman revienne à Longchamp dans trois semaines pour le Qatar prix de l’Arc de Triomphe car son entourage envisage une carrière à 4 ans et voudrait éviter la course de trop. Parallèlement, John Gosden entraîne aussi la championne de la saison Enable (Nathaniel), lauréate de quatre Groupes 1 à ce jour pour la casaque de Khaled Abdullah, et favorite de l'Arc avec la probable complicité de Lanfranco Dettori, qui tentera de remporter le championnat français pour la 5ème fois, ce qui serait un record.

La 5ans Bateel (Dubawi) a nettement dominé l’arrivée du Qatar Prix Vermeille (Gr1), où trois filles de l’étalon Dubawi sont montées sur le podium, mais la pensionnaire de Francis Graffard a dû passer sous les fourches caudines des commissaires pour garder son trophée en raison d’un incident aux Grandes écuries dans laquelle la partenaire de Pierre-Charles Boudot était impliquée. La progression de cette jument depuis son arrivée en début de saison à Chantilly semble plutôt implacable puisqu’elle a remporté un Groupe 3 en Grande-Bretagne avant de confirmer à Deauville dans le Prix de Pomone (Gr2) puis ici, où elle a laissé sa meilleure adversaire, Journey (Dubawi), à deux longueurs et demi, la tenante du titre Left Hand (Dubawi) finissant bonne troisième à trois longueurs. On constate encore une fois des écarts importants à l’arrivée. La première 3ans à l’arrivée, Strathspey (New Approach), est 5ème mais elle a joué de malchance lors de l’incident aux Grandes Écuries et elle s’est bien comportée.

Bateel porte les couleurs d’Al Asayl Bloodstock, qui représente les intérêts de la famille du cheik Sultan bin Khalifa al Nahyan, éleveur de Bateel dont le père est président des Émirats arabes unis et émir d’Abu Dhabi.

Déjà lauréats du Prix du haras de Fresnay-le-Buffard Jacques le Marois (Gr1) à Deauville en 2016, des Lockinges Stakes (Gr1) à Newbury et des Queen Anne Stakes (Gr1) à Ascot, le 4ans Ribchester (Iffraaj) a ajouté un 4ème Groupe 1 à son palmarès dans le Qatar Prix du Moulin de Longchamp (Gr1). Le pensionnaire de Richard Fahey, paré des couleurs de l’écurie Godolphin, est d’abord venu à bout de l’animateur Robin of Navan (American Post) avant de repousser la bonne attaque de Taareef (Kitten’s Joy), tous deux terminant avec plus de trois longueurs d’avance sur le troisième, le bon finisseur Masaat (Teofilo). Cette fois encore, les 3ans ont été nettement dominés par leurs aînés.

Ribchester venait d’être battu dans les Sussex Stakes (Gr1) à Goodwood, sur une piste très souple qui aura sans doute brouillé les cartes. Il s’est brillamment réhabilité dans le Qatar Prix du Moulin de Longchamp, dernier championnat inter-générations de milers en France cette année. À pied d’œuvre depuis cet hiver à Dubaï, où il a terminé troisième du Dubai Turf (Gr1) remporté par le japonais Vivlos devant le français Heshem, Ribchester va toutefois continuer sa saison en Grande-Bretagne et/ou en Californie pour la Breeders’Cup.

Le poulain a été acheté 105.000 € yearling en Irlande, c'est le premier produit d'une jument maiden en course, mais sa 3ème mère n'est autre que la championne Mehthaaf (Nureyev), gagnante des Mille Guinées, placée du Prix Jacques Le Marois (Gr1) entre autres Gr1s, avant de produire une gagnante des Mille Guinées italiennes.

Le lauréat allemand du Qatar Prix Foy (Gr2), la préparatoire au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe ouverte aux chevaux de 4ans et plus, est Dschingis Secret (Soldier Hollow) et il débutait en France. 3ème du Derby de Hambourg (Gr1) l’an dernier, il a en revanche gagné cinq de ses six dernières sorties désormais dont le Grand Prix de Berlin (Gr1) avant son succès à Chantilly. À cette occasion, le pensionnaire de Markus Klug s’est simplement montré le plus pugnace, tenant jusqu’au bout en respect les deux pensionnaire d’André Fabre appartenant à l’écurie Godolphin, le rentrant Cloth of Stars (Sea the Stars) et Talismanic (Medaglia d’Oro), respectivement deuxième et troisième à une longueur et demi et une encolure.

Après avoir marqué son leader, le japonais Satono Diamond (Deep Impact) n’a simplement pas pu accélérer et il a dû se contenter de la quatrième place. Silverwave (Silver Frost) a fait un moment illusion derrière le groupe de tête mais il n’a pas proncé son effort ensuite.

Dschingis Secret a été élevé en Allemagne par le Gestüt Park Wiedigen. Il a été acheté 200.000€ aux ventes de yearlings de Baden-Baden, un bon prix pour le fils d’un très bon étalon, certes, mais premier produit d’une jument gagnante de trois courses, propre sœur de Deva (Platini), gagnante de Gr3 en Allemagne et en Italie.

Courageux succès dans le sprint de 1.000 mètres du Qatar Prix du Petit Couvert (Gr3) pour commencer les festivités avec la victoire de Lady Macapa (Equiano), entraînée dans le Berkshire en Angleterre par Clive Cox et lauréate de son premier succès de l’année pour sa quatrième sortie. La 4ans est passée sous l’entraînement de Clive Cox après avoir été vendue l’équivalent de 100.000 € aux ventes de chevaux à l’entraînement Tattersalls de novembre. Elle avait jusqu’alors surtout disputé des handicaps et gagné trois courses. Elle a cette fois résisté jusqu’au bout au français Gold Vibe (Dream Ahead), entraîné par Pascal Bary pour Sutong Pan, un propriétaire de Hong Kong, deuxième à une encolure, une courte tête devant la 3ans anglaise Fashion Queen (Aqlaam).

Le Grand Prix des pur-sang arabes du jour, la Qatar Cup-Prix Dragon (Gr1PA) est revenu sans difficulté à Ebraz (Amer), un pensionnaire de Julian Smart, qui a également sellé le 3ème Gazwan (Amer), comme le lauréat paré des couleurs du cheik Mohammed bin Khalifa Al Thani. Entre les deux, une autre casaque de la famille régnante qatarie, celle du cheik Abdullah bin Khalifa Al Thani défendue par Yazeed (Munjiz) sous l'entraînement d'Alban de Mieulle. On devrait retrouver les principaux protagonistes le jour du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe dans la Qatar Arabian World Cup (Gr1PA), dotée d'un million d'euros.

Le dernier groupe de la journée, le Qatar Prix Gladiateur (Gr3) est revenu comme l’an dernier et en 2015 à Vazirabad (Manduro), le champion stayer de l’Aga Khan, préparé par Alain de Royer Dupré, et qui n’avait pas couru depuis son dernier succès en mai sur ce même parcours des 3.000 mètres à Chantilly à l’occasion du Prix Vicomtesse Vigier (Gr2). Le gris fils de la bonne Visorama a dû s’employer pour venir à bout d’un très bon Holdthasigreen (Hold That Tiger), accrocheur jusqu’au bout, et seul adversaire à la hauteur du partenaire de Christophe Soumillon.

Le handicap Quinté+ du jour, le QREC Grand Handicap des Hauts-de-France, disputé sur la piste en sable fibré, est revenu à Nice to See You (Siyouni) pour une association entre Didier Ricard et sa fille Charlotte, Micheline Vidal et Yannick Cornec, et l'entraînement de Robert Collet. Élevé par Joseph Hayoz, Nice to See You a 4 ans et il disputait sa 29ème course. Il totalise à présent plus de 250.000 € de gains avec les primes Propriétaires.