Olmedo prend sa revanche dans The Emirates Poule d'Essai des Poulains

14 mai 2018

Photo scoopdyga.com

Olmedo (Declaration of War) a placé une accélération foudroyante pour remporter The Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1), dimanche à ParisLongchamp. Le protégé d’Antonio Caro et de Gérard Augustin-Normand a fondu sur un groupe formé de Us Navy Flag (War Front), l’animateur d’une course un peu décousue, de Dice Roll (Showcasing), et de Hey Gaman (New Approach) et de Wootton (Wootton Bassett) et il s’est imposé sur la fin, laissant la deuxième place à l’anglais Hey Gaman à une encolure seulement devant Dice Roll avec un malheureux Wootton quatrième.

Mal parti, ce dernier s’était retrouvé brusquement en tête lorsque dans la descente, US Navy Flag avait été repris brusquement par son jockey Ryan Moore après avoir trébuché. Olmedo avait d’ailleurs lui aussi fait les frais de cet incident car il s’est retrouvé enfermé un moment, ce qui fut peut-être un mal pour un bien. C’est une deuxième Poule d’Essai des Poulains consécutive pour l’entraîneur Jean-Claude Rouget, pour son jockey Cristian Demuro, et pour le co-propriétaire Gérard Augustin-Normand, tous à la fête un an plus tôt à Deauville avec Brametot (Rajsaman).

Gagnant pour ses débuts l'an dernier à Deauville, Olmedo avait ensuite pris deux magnifiques deuxièmes places dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) et pour sa rentrée dans le Prix de Fiontainebleau (Gr3) remporté par  Wootton à l'issue d'une lutte mémorable.

Représentant le même entourage de celui du champion Almanzor (Wootton Bassett) en 2016, Olmedo a été acheté 100.000€ par son entraîneur aux ventes Arqana d’août 2016, où il était présenté par le Haras des Capucines pour Dream With Me Stable (Jean-Pierre Dubois). Il fait partie de la première production de l’étalon Declaration of War (War Front), un étalon qui débuta chez Jean-Claude Rouget par deux victoires sous les couleurs de Joe Allen avant de passer sous bannière Coolmore chez Aidan O’Brien, où il remporta notamment les Queen Anne Stakes (Gr1) puis les International Stakes (Gr1) et conclut sa carrière par une troisième place dans le Breeders’Cup Classic (Gr1), sur le dirt, ce qui lui ouvrir les portes du haras Ashford, celui de Coolmore au Kentucky.

Super Pie, la mère d’Olmedo, élevée par Jean-Pierre Dubois, a gagné à Deauville sous les couleurs de Dream With Me Stable et sous l’entraînement de Yann Porzier. C’est une fille de l’excellente Super Lina (Linamix), qui remporta le Prix Pénélope (Gr3) sous les couleurs de Jean-Pierre Dubois et l’entraînement d’Yves de Nicolaÿ.