Les nouveaux gagnants de maiden (27/11-10/12)

11 décembre 2017

Photos scoopdyga.com

Chaque semaine, nous vous proposons de revenir sur les gagnants des courses d’inédits et des maidens de la semaine précédente sur les hippodromes de France Galop, occasion de découvrir quelques-uns des champions de demain… Cette rubrique couvre deux semaine sen raison de la rareté des maidens à cette saison.

CHAILLOUE (M2), FRA par Le Havre et Equity Card (Dubai Destination)
Prix de l’Epinay (Inédits, Poulains entiers et hongres de 2 ans, 1.900m PSF), Lundi 27 novembre 2017 à Deauville

Propriétaires : Gérard Augustin-Normand et Alain Jathière
Entraîneur : Jean-Claude Rouget
Éleveurs : Elisabeth Vidal et Écurie de Montfort&Préaux
Jockey : Hugo Journiac

Victoire inattendue à plus de 20/1 de celui des deux représentants de la casaque Augustin-Normand dans la course le moins populaire. Le (plaisant) 4ème Beautot (Le Havre) était deux fois plus suivi. Dans le tournant final, Chailloué (Le Havre) était déjà monté, sur un deuxième rang qu’il partageait avec à la corde le favori El Adaid (Zoffany), facile, et au centre Boulevard (Galileo), également dans son train. Cependant, une fois en pleine piste et dégagé du peloton, Chailloué s’est montré très accrocheur, quoiqu’encore vert, pour venir à bout d’El Adaid, entraîné comme Boulevard par André Fabre.

Le propre frère yearling de Chailloué vient d’être adjugé 50.000€ aux ventes Arqana d’octobre à son co-éleveur Sylvain Vidal et il y a fort à parier qu’il sera également paré des couleurs de Gérard Augustin-Normand.

C’est un fils de la gagnante Equity Card (Dubai Destination), dont la mère Snow Ballerina (Sadler’s Wells) n’est autre qu’une sœur du crack Lammtarra (Nijinsky), gagnant invaincu du Derby, des King George et de l’Arc, et propre sœur de la mère du gagnant de Prix Jean Prat (Gr1) Aesop’s Fables (Sadler’s Wells).

 

MOSKOVA (F2), FRA par Invincible Spirit et Lunashkaya (Muhtathir)
Prix de la Roque (Inédites, Pouliches de 2 ans, 1.900m PSF), Lundi 27 novembre 2017 à Deauville

Propriétaire : Alain Jathière
Entraîneur : Jean-Claude Rouget
Éleveur : Alain Jathière
Jockey : Christophe Soumillon

Co-propriétaire de Chailloué, Alain Jathière a pu se réjouir d’un succès de sa propre élève Moskova (Invincible Spirit) dans la foulée, et toujours sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget. Ce dernier comptait sans doute plutôt sur la représentante d’Al Shaqab Racing, Almaha (Galileo), une fille de la championne Zagora, mais elle est mal partie et a dû se contenter de figurer avant de bien terminer à la septième place. Moskova, elle, a galopé en retrait, s’est décalée progressivement à l’entrée de la ligne droite pour progresser dans le sillage de la 3ème Colonia (Champs Elysees), qu’elle a débordée ensuite pour gagner sûrement par trois longueurs. Lozoya (Declaration of War) est restée 2ème, de peu.

Moskova est une fille de Lunashkaya (Muhtathir), qui n’a pas couru mais a donné six produits à ce jour, dont Elka (Elusive City), qui a gagné cet été à réclamer en Province. On remonte pourtant aux origines du grand étalon Linamix, issu de la quatrième mère de Moskova, et Lunashkaya est une sœur des bons Celtic Rock (Rock of Gibraltar), gagnant du Prix André Baboin (Gr3), et Fresles (Royal Applause), lauréate du Prix Miss Satamixa (L) sur cette même PSF normande.

Lunashkaya a aussi donné depuis Moskova un poulain né en 2016 par Olympic Glory à l’entraînement chez Pia Brandt, puis un fils d’Intello.

 

SADARAK (M2), FRA par Myboycharlie et Sadiyna (Sinndar)
Prix de l’Epronnière (Maiden, Poulains entiers et hongres de 2 ans, 1.500m PSF), Mercredi 29 novembre 2017 à Deauville

Propriétaire : H.H. Aga Khan
Entraîneur : Jean-Claude Rouget
Éleveur : Haras de S.A. Aga Khan SCEA
Jockey : Christophe Soumillon

Quatrième pour ses débuts à Mont-de-Marsan sur 1.400 mètres, dans un test peu concluant, Sadarak (Myboycharlie) s’est montré plus volontaire cette fois, à nouveau avec Christophe Soumillon qui l’a cette fois envoyé de bonne heure dans la dernière ligne droite après avoir filé le long de la corde. Il a pu ensuite se tenir hors de portée de Lorraynio (Elusive City), un poulain assez nettement battu lors de ses précédents essais.

Ses sœurs Sajida (Medicean) et Sadia (Teofilo), respectivement âgées de 3 et 4 ans, sont inscrites aux ventes d’élevage Arqana du week-end prochain à Deauville.

Tous sont des produits de la triple gagnante Sadiyna (Sinndar), elle-même issue d’une sœur du gagnant d’Arc Sagamix (Linamix) et de Sage et Jolie (Linamix), la mère du bon étalon Sageburg (Johannesburg). C’est donc une famille Lagardère qui a rejoint le giron de l’Aga Khan, mais qui se retrouve sur le marché cet hiver.

 

AT YOUR PLEASURE (F2), GB par War Front et Ventura (Chester House)
Prix de la Placière (Maiden, Pouliches de 2 ans, 1.500m PSF), Mercredi 29 novembre 2017 à Deauville

Propriétaire : Khalid Abdullah
Entraîneur : André Fabre
Éleveur : Ventura Syndicate
Jockey : Mickaël Barzalona

Une belle lutte pour finir et une victoire à l’arraché pour les débuts de At Your Pleasure (War Front), qui a beaucoup de mérite de gagner ainsi ses débuts face à une pouliche aussi solide que Money Sister (Harbour Watch), qui disputait sa cinquième course et était déjà montée trois fois sur le podium à Deauville et Chantilly.

At Your Pleasure a été élevée par Ventura Syndicate, propriétaire de sa mère Ventura (Chester House), une championne outre-Atlantique : là-bas, sous la même casaque que celle d’At Your Pleasure, elle a gagné trois Groupes 1. Au haras, cependant, peu de résultats pour le moment et cette At Your Pleasure pourrait changer la donne…

 

 

RÊVE DE SŒURS (F3), FRA par Apsis et Reine de Rome (Roi de Rome)
Prix de Précolette (Maiden, 3 ans, 2.500m PSF), mardi 5 décembre 2017 à Deauville

Propriétaires : Laurent Mustière et Stéphane Seignoux
Entraîneur : Valérie Seignoux
Éleveurs : Stéphane et Valérie Seignoux
Jockey : Benjamin Hubert

Partie lentement mais vite revenue à proximité des leaders en dehors, Rêve de Sœurs (Apsis) était aussi en suspension pour aborder la dernière ligne droite mais sa combattivité lui a permis d’ouvrir enfin son palmarès pour sa huitième sortie, en résistant de très peu à Piquiri (Fastnet Rock), qui n’a pas eu le passage, et l’animatrice et favorite Belleire (Soldier of Fortune).

Élevée par un de ses propriétaires et son entraîneur, Rêve de Sœurs est une fille de Reine de Rome (Roi de Rome), qui couru 88 fois et s’imposa à cinq reprises, la dernière fois de sa carrière à réclamer à Divonne. Elle a gagné tous les ans une fois de 1996 à 2000.

Au haras, elle a donné neuf produits à ce jour, et Rêve de Sœurs est le dernier enregistré à ce jour. C’est une sœur de Voie Romaine (Voix du Nord), gagnante de six courses dont une course de haies à Angers, et de Epaline Tivoli (Epalo), récente deuxième de handicap à Pornichet en 23 de valeur.

 

JACK TAYLOR (M2), (IRE) par Invincible Spirit et Glory Power (Medicean)
Prix de Mondeville (Maiden, 2 ans, 1.300m PSF), mardi 5 décembre 2017 à Deauville

Propriétaire : Anthony Hogarth
Entraîneur : Richard Hughes
Éleveurs : Qatar Bloodstock Ltd, Écurie des Charmes
Jockey : Fabrice Véron

Vite bien placé dans le sillage des leaders, dans une course de seize partants, Jack Taylor (Invincible Spirit) a d’abord lutté avec Taxman (Congrats), qui a craqué tout à la fin, puis repoussé d’extrême justesse l’assaut final de la régulière Rozanne (Canford Cliffs), alors que Senza Fine (Reliable Man) finissait fort 3ème pour sa deuxième sortie.

Sixième pour ses débuts à Goodwood puis deuxième sur la piste tous-temps de Chelmsford, Jack Taylora été délégué sur la côte normande par son « jeune » entraîneur Richard Hughes (à gauche sur la photo, le propriétaire Antony Hogarth et à droite), plusieurs fois champion des jockeys outre-Manche installé depuis deux ans seulement. Jack Taylor est un poulain assimilé français et vendu yearling pour 42.000 € aux ventes Arqana d’octobre l’année dernière. Son jeune frère par Dark Angel a atteint 27.000 € aux ventes d’élevage 2016 à Deauville. Leur mère Glory Power (Medicean) devait être présentée aux ventes d’élevage qui viennent de s’achever mais elle a été déclarée absente avant la parution du catalogue, et la première victoire de son deuxième produit –le premier, Mr Slicker (Exceed and Excel), est toujours maiden outre-Manche.

Glory Power a gagné trois courses en France, où elle était entraîée par Jean-Marie Béguigné pour Salah Mosbah El Mabruk, dont le Prix Miss Satamixa (L) sur cette même PSF de Deauville.

Pour la petite histoire, parmi les nombreuses personnalités outre-Manche et aux USA qui portent le nom Jack Taylor -des joueurs de cricket, de golf ou de football, un présentateur TV et un homme d'état américain, entre autres-, il en est un qui fut considéré, selon Wikipedia, comme "l'homme le plus gros de Grande-Bretagne".