Galop Marin, nouveau roi des haies à Auteuil

03 novembre 2018

Photos scoopdyga.com

Le favori Galop Marin (Black Sam Bellamy) a confirmé ses deux dernières victoires dans le Grand Prix d’Automne (Gr1), grande course de haies qu’il a remportée avec une grande facilité. Le pensionnaire de Dominique Bressou, associé à Morgan Regairaz, s’est détaché définitivement sur le plat, laissant Miss Salsa (Blue Brésil) à quinze longueurs garder la deuxième place devant Dalia Grandchamp (Kapgarde). L’animateur Azucardel (Della Francesca) a cédé dans la phase finale et Sainte Turgeon (Turgeon) a été déclarée non-partante après deux faux départs.

Élevé en Irlande par MM. Fleming et Molloy, Galop Marin a été acheté 13 000 € aux ventes mixtes de Tattersalls Ireland par l’agence FIPS et il porte depuis les couleurs de la famille Papot. Âgé de 6 ans, il a pour mère Great Jane (Great Palm), une sœur des bons gagnants de haies Gaelic Ocean (Urban Ocean) et Gaelic Beauty (Garuda) élevée en France. On notera que le croisement qui a donné Galop Marin est proche de celui de Gaelic Ocean puisque les pères des deux chevaux sont des produits de la championne Urban Sea, et dès lors des frères utérins du crack étalon Galileo ! Galop Marin approche maintenant les 700 000 € de gains et il compte désormais huit victoires dans les deux disciplines.

Sur le steeple du Prix Congress (Gr2), le « Grand Steeple » des 3 ans, le favori Goliath du Berlais (Saint des Saints) n’a pas réussi à rendre trois kilos à Polirico (Cokoriko) après avoir mené toute la route sans faire la moindre faute. Le pensionnaire de Guillaume Macaire n’a pas réussi à repousser le dernier assaut de Polirico, qui a galopé dans son sillage depuis le départ pour passer à l’attaque dans le tournant final. C’était pourtant son deuxième parcours en steeple, et le premier qu’il finissait puisque lors de ses débuts dans la spécialité, sa selle avait glissé. Thierry Cyprès remportait ainsi son deuxième Groupe de la journée puisqu’il est aussi l'éleveur de Floridée, gagnant du Prix Bournosienne.

La mère de Polirico, la pur-sang Polimère (Poliglote), a gagné en plat sous la casaque de Jacques Détré, qui l’a achetée 34 000 € aux ventes de Deauville alors qu’elle était yearling, mais elle est tombée lors de sa seule sortie en haies. Sa grand-mère Kadance Ville (Fabulous Dancer), a gagné le Prix André Baboin (Gr3) à Marseille sous la casaque de son éleveur Serge Boucheron. Après Polirico, Polimère, dont le premier produit Villa Navarre (Saint des Saints) a gagné deux fois en haies, a donné un mâle par Lord du Sud et une femelle par Jeu St Eloi.

Dans le Prix Bournosienne (Gr3, photo à gauche), championnat des pouliches de 3 ans sur les haies, Floridée (Mastrestroke) s’est imposée à la lutte après avoir donné des frayeurs à l’avant-dernière haie, lorsque sa rivale Trésor du Roume (Medecis) a biaisé en sautant près d’elle. Lady Ardilaun (Soldier of Fortune) a arraché la deuxième place à la favorite Listenmania (Martaline) mais Floridée s’est montré très tenace dans la phase finale. Elle porte la casaque de Patrice Détré, associé à son père Jacques Détré et à l’éleveur de cette pouliche AQPS, le Nivernais Thierry Cyprès. La mère de la gagnante, Solidée (Dom Alco), également élevée par Thierry Cyprès, a couru deux fois : elle est tombée pour ses débuts en haies à Toulouse puis a été arrêtée un an plus tard à Pontchâteau. Après Floridée, elle a donné le jour à un fils de Cokoriko et une fille de Diamond Boy.